Label Drumcode
Email Thomas Lefrançois

Un habitué des charts sur Beatport, Julian Jeweil est un DJ français basé dans le Sud de la France. Cet artiste, qui tourne énormément dans le monde entier, a peaufiné sa marque de fabrique, une techno mélodique unique, via ses nombreuses productions et ses performances en live. 

L’aventure commence en 2007 lorsque Julien Jeweil sort son premier tube, « Air conditionné », qui grimpe rapidement à la première place des ventes sur Beatport – le début d’une longue tradition.

2010 voit ensuite Julian signer sur deux labels prestigieux : Cocoon, sur lequel sort son EP « Color » – le single « Soho » trônera à la première place du Techno Top 100 de Beatport – ainsi que Plus 8 Records. Au cours de la même année, l’EP « Techno Corner » sort sur Form Music, le label de son ami POPOF. Un remix est également commandé par Moby (« Stay Down »).  En 2011, il confirme son statut de talent incontournable au sein de la scène Techno avec la sortie de son second EP, « Hermanos » sur Plus 8 Records.

En 2012, il sort son troisième EP, « Bastard », toujours sur Plus 8 Records, qui sera joué non-stop par les plus grands. Un an plus tard, Julian débute l’année 2013 avec deux remixes commandés par les prestigieux artistes Deadmau5 et Pan-Pot. Les deux tracks finissent chacun en tête du Beatport Techno Top 10.  Sort ensuite un nouvel EP, l’excellent « Mad » sur Form Music.

Toujours en 2013, Julian signe sur Minus, le célèbre label de Richie Hawtin. Le résultat sera les EPs « Don’t Think », (Numéro 1 au Top 100 Beatport) et « She’s Hot », ainsi qu’un remix effectué pour le Grand Maître de la Techno, Adam Beyer – « Unanswered Question », produit avec Ida Engberg, sorti sur Drumcode et classé Numéro 1 sur Beatport -. En 2014 deux nouveaux EPs sortent, sur Minus toujours, « Rumble » et « Los Pistolos ».

En 2015, les premières sorties de Julian Jeweil en cours d’année – son EP, « Bird » sorti sur Minus et un remix, « COAR » pour Marc Houle (Sur l’album « Restored », sorti en avril 2015) – rencontrent un succès inégalé auprès du public. L’automne est particulièrement riche en sorties, avec une série de remixes commandés par le légendaire Pete Tong, Sian, Pig & Dan et Joseph Capriati. Septembre voit notamment l’une des plus grandes réussites de Julian Jeweil : quatre de ses morceaux seront simultanément classés au Top 10 Beatport des meilleures ventes du mois : « And We », « Meteorite », « Bird » et « Wax ».  En fin d’année, Julian Jeweil est officiellement couronné DJ Techno numéro 1 par Beatport. En 2016 il renoue avec ses amis de Form Music et sort son EP “Destination”, nouveau succès commercial salué par la critique. Suivent deux remixes : de Matador & Felix Da Housecat, « The Enemy » (Rukus) ainsi que « Fuego » pour Dubfire & Oliver Huntemann (Senso).

Un an plus tard, le poids lourd de la Techno française commence à travailler avec Adam Beyer et signe ses deux premiers EPs sur Drumcode, « Rolling » et « Space » – deux succès instantanés qui se hissent en tête des classements. 

En 2018, Julian Jeweil se sent enfin prêt à sortir son premier album. “Transmission” LP, toujours sur Drumcode, devient en quelques jours LE tube monstrueux de début d’année 2019, se hissant en haut du classement général. 

Début 2020 démarre sur les chapeaux de roue pour Julian Jeweil, retourné chez Drumcode pour une deuxième salve avec son « Schema » EP ; ce dernier connait comme d’habitude un succès critique et commercial retentissant. Peu de temps après suit un remix pour Klaudia Gawlas, « Time Loop », sorti sur Form Label. En ce qui concerne le reste de l’année, Julian Jeweil travaille sur de nombreux projets et prépare d’ores et déjà sa prochaine sortie. 

Live @ Future Frequency Festival 2019

Live @ Future Frequency Festival 2019