Un Daydream

Régina Demina

L’alliance du feu et de la glace, du morbide et de la candeur, de la culture « fantasy » pop et de l’underground punk. En Régina Demina, artiste aux multi-facettes, à la fois performeuse, actrice, danseuse et désormais chanteuse, vibrent des univers qu’on pensait, à première vue, irréconciliables : la Russie et la banlieue parisienne, la pole dance et l’art contemporain, les icônes religieuses orthodoxes et Mylène Farmer magazine, « Ondine » de Jean Giraudoux et Nabila. Un tour de magie miraculeusement cohérent qui réconcilierait Bambi et Dario Argento dans un monde cybernétique.

Après un premier album « Hystérie », l’outsider de l’industrie musicale, auteure-composi- trice-interprète nous offre un nouveau titre « Un Daydream », bande son de la prochaine campagne Celine.

« Un Daydream » dévoile déjà les couleurs du prochain EP (rentrée 2021) ou l’héroïne emo franco-russe nous propose une version 3.0 de sa mythologie personnelle, deja contée dans ses différentes creations (la trilogie Crush for Crash/ Alma/ Phateon ou encore DOTCOM ou Asmr-Sick of love,…), qu’elle soit vivante ou figée.

« Un Daydream » explore son abécédaire intime entre contes sonores, enfantins et digitaux où se mêlent amour, violence et passion tristes. A travers des métaphores de forêts inquié- tantes ou de faunes fantastiques, de drôles de poupées d’amour, de sirènes et de feux fol- lets. Régina Demina sublime la désolation pour transcender le mal et chercher son origine.

Un Daydream