Boston Bun

Email Thomas Lefrançois

En une petite dizaine d’années, Boston Bun, aka Thibaud Noyer, s’est imposé comme un des producteurs et DJs les plus brillants de la French Touch 2.0, cultivant un son qui lui est propre – house, vocal, dansant et flirtant avec le disco – dont l’efficacité et l’hédonisme sur les dancefloors, n’est plus à prouver.

Né dans un village de sud de la France, à Crest dans la Drôme, Thibaud grandit au son de la pop française façon Etienne Daho qu’écoute sa mère et du grunge (Nirvana ou les Smashin Pumkins) dont raffole sa sœur, pendant que son père qui joue en dilettante dans un groupe de rock lui enseigne les rudiments de la basse. C’est à l’approche de l’adolescence que Boston Bun découvre la house, la techno et la dance musique, via son oncle musicien qui a formé le projet électro You Man. « Il habitait Lille, j’allais le voir en concert, c’est grâce à lui que j’ai commencé à mieux comprendre la musique électronique. J’adorais le côté weird de l’électro qui ne ressemblait à rien d’autre tant dans les sonorités que les structures. On sentait vraiment que ce n’était pas de la musique destinée à tout le monde et cet aspect me plaisait vraiment. » 

Boston Bun Live @EDC VEGAS